Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Sophie-Tith : J’aime ça #RevueCD

4 Mai 2014, 23:55pm

Publié par electric girl

http://d3j5vwomefv46c.cloudfront.net/photos/large/849117982.jpg?1397916408

 

Je vous avais déjà annoncé le retour de Sophie-Tith avec un nouvel album, J’aime ça, sorti le 28 avril.

Je vous propose même de gagner un album (concours ici).

 

C'est le 1er album dont les titres ont été composés pour elle (ce ne sont pas des reprises). Il s’agit donc de son véritable 1er album.

Une volonté de renaissance pour ne plus être vue uniquement comme « la gagnante de la nouvelle star » mais comme une artiste à part entière.

 

Au final, elle propose un album de 12 titres, dont 7 ont été écrits par Mat Bastard (le chanteur/leader de Skip The Use) qui est en plus intronisé réalisateur de l’album et 2 écrits par Adrien Gallo (chanteur/leader des BB Brunes).

Cet album reste très personnel même si elle n’a co-écrit qu’une chanson (J’envie/J’en veux) avec David Scrima : « J’avais surtout envie de montrer qu’on pouvait très bien faire ce dont on avait vraiment envie quand on sortait d’une émission de télévision. J’ai vraiment fait ce qui me tenait à cœur. J’ai l’impression de beaucoup me dévoiler avec cet album. On rentre dans mon univers. » a déclaré Sophie-Tith. « Ce sont des chansons qui me définissent, que je vais devoir défendre tout au long de ma vie. Cet album, c’est désormais l’image que les gens auront de moi. »

 

Mat Bastard a déclaré à son propos : « Cette fille a vraiment un truc. Elle est bien plus qu’une voix techniquement très impressionnante. C’est quelqu’un de très touchant, très attachant, avec pas mal de fêlures derrière une grosse carapace. C’est une belle personne et c’est aussi ça qui m’a plu d’entrée de jeu avec elle. »

 

Un album surtout en français mais avec deux titres en anglais : « j’y tenais, tout étant consciente que c’était un choix particulier pour quelqu’un qui n’a pas encore trouvé sa place dans le paysage musical français ». Je trouve que les sonorités sont assez variées, même si cela reste majoritairement dans le registre pop-rock : « C’était obligé. C’est la direction que je veux prendre, celle que j’ai toujours voulu. De la même façon, chacune de ces chansons, je me suis imaginée la chanter sur scène avant de l’enregistrer en studio. C’était presque un critère de sélection ! Car je viens de la scène, c’est là où je me sens le mieux. »

 

Mon avis (assez rapidement vu que l'article est déjà très long^^) :

J'aime surtout les titres anglais au niveau des sonorités (on ne se refait pas) mais les paroles des titres français sont très biens (par exemple, celles d'Exit, après j'aurai aimé un peu plus de punch sur le refrain). Je pense que les choix de Mat Bastard et Adrien Gallo étaient de très bonnes idées car ils correspondent à 2 facettes de Sophie-Tith : un côté pop-rock entre anglais et français (et d'ailleurs très inspiré par des groupes anglosaxons tout comme Adrien et Mat), la niaque de Mat et le côté plus touchant et doux d'Adrien.

Je ne suis pas une grande fan du 1er single, Enfant d'ailleurs : j'aime bien les paroles mais moins la voix de Sophie dessus, je suis moins touchée par sa voix que dans d'autres titres. Même si je suis d'accord avec ce qu'a dit Sophie sur Jalouse (voir en dessous), j'aurais préféré cette chanson en tant que 1er single : un vrai bon titre pop-rock où Sophie se lache. Après ça n'aurait pas forcement plu à tout le monde.

Comme je l'ai dit avant, j'adore Exit (les paroles, la voix de Sophie qui colle parfaitement à l'univers de la chanson) mais j'aurais aimé que Sophie soit d'avantage rock dans le refrain.

J'aime beaucoup les paroles de Comme les autres et de Sauvez-moi, même si elles ne sont pas de Sophie, on ressent qu'elle a vécu ce dont elle parle.

Je vous avais déjà dit que j'aimais beaucoup Corson, et bien j'aime aussi beaucoup son duo avec Sophie : sa voix grave et la voix plus mutine de Sophie se mélangent parfaitement. Et puis j'aime beaucoup le texte.

J'ai été un peu surprise lors de ma 1ère écoute de l'album (quand je n'avais pas encore lu toute la bio et donc pas lu les commentaires de Sophie) en entendant Weakfortress. Je me suis dit directement "celle-là est signée Mat Bastard à coup sûr!". Je trouve que c'est une bonne idée de mettre une touche plus reggae, une touche de lumière dans cet album. Heureusement qu'elle n'a pas été enregistrée en français !

J'aime aussi beaucoup la 2nde chanson en anglais de l'album : Hit You With The Truth. ça aurait pu être le 2nd single d'ailleurs ! Un titre assez sombre, touchant. Et je suis totalement d'accord avec Sophie : sa voix fait plus "adulte" sur ce titre.

On sent bien l'univers d'Adrien Gallo sur Playground que ce soit au niveau des instrus ou des paroles. Et comme j'aime beaucoup ce qu'il fait en général, vous pouvez vous douter de ce que je pense de cette chansons^^

Et l'album se finit en apothéose rock'n'rollesque avec le sauvage J'aime ça.

 

En conclusion : je vous recommande vivement cet album si vous aimez le style de Sophie (et/ou l'écriture de Mat et Adrien). Si vous n'avez pas le temps de tout écouter, je vous conseille d'écouter : Playground, Exit, Hit You With The Truth, J'aime ça,  Weakfortress, Jalouse.


 

Tracklist avec les commentaires de Sophie :

1-Enfant d’ailleurs : « Le 1er single. C’est une chanson que j’ai voulu la plus ouverte possible, qui puisse parler à tout le monde. Une ode à la différence qui ne voulait rejeter personne. »

2-Exit : « Une des deux chansons écrites par Adrien Gallo avec Playground. Les paroles y sont plutôt explicites, on comprend assez vite où on veut en venir. Je ne suis pas du genre à parler d’amour mais cette chanson garde un côté humoristique, c’est ce que je souhaitais pour qu’elle ne sonne pas trop dépressive »

3-Comme les autres : « Au départ, elle est écrite pour un duo. Elle fait partie de ce que j’appelle les chansons porte parole. Elle a un petit côté coup de gueule qui, si elle veut parler à tout le monde, s’adresse surtout à une génération adolescente. C’est une des 1ères chansons que Mat m’a proposées et elle a vite donné la direction de l’album. »

4-Jalouse : « C’est la 1ère chanson que m’a proposée Mat. On pensait en faire le 1er single avant de se dire que c’était peut-être une entrée en matière trop violente, qui pouvait agresser le public. Elle est à la fois très rentre-dedans et très personnelle. »

5-Ces choses-là (feat Corson) : « J’avais très très envie d’un duo. Les paroles y sont assez crues et on n’était pas trop de deux pour les soutenir ! Corson est un artiste dont j’aime beaucoup l’univers et il m’a paru parfait dans le rôle de la personnalité masculine du duo. Nos voix s’accordent plus que bien à l’arrivée, elles vont bien ensemble. »

6-Weakfortress : « c’est parti comme une blague. Mat m’a proposé un reggae, mais plus pour voir jusqu’où je pouvais aller vocalement que sérieusement. On l’a retravaillée, abandonnant très vite l’idée de la faire en français. Elle arrive un peu comme le rayon de soleil de l’album. »

7-J’ai sorti les armes : « Au départ, tant au niveau des accords que de la ligne de chant, c’était une chanson beaucoup plus joyeuse. Je voulais quelque chose de plus sombre, sans pour autant que ça se traduise dans les paroles. »

8- Hit You With The Truth : « L’autre titre en anglais de l’album, écrit par une jeune artiste anglaise et que m’a proposé Dimitri Tikovoi. Elle était tellement parfaite que je n’ai rien voulu en changer et encore moins en faire un version en français comme on me l’avait suggéré, juste rajouter ma petite touche personnelle avec ma voix un peu plus grave, voire plus adulte, là où elle est assez aigue sur l’originale. »

9- Sauvez-moi : « Probablement la chanson la plus sombre de l’album. Elle parle de la Nouvelle Star, même si ce n’est pas explicite. Mais dans les paroles, il y a vraiment cette idée de dire : "sortez-moi de la Nouvelle Star, mettez-moi sur une scène, regardez-moi comme une vraie artiste." »

10- J’envie/J’en veux : « J’en ai composé la partie de guitare et co-écrit le reste avec David Scrima. J’avais vraiment envie qu’elle se retrouve sur l’album parce qu’elle est très personnelle, notamment dans les paroles. »

11- Playground : « J’en suis tombée amoureuse dès que je l’aie entendue ! Les paroles y sont presque enfantines alors que l’humeur y est très sombre. L’orchestration est très solennelle et donne une autre dimension à l’album. »

12- J’aime ça (adaptation du titre « Black & Blue ») : « C’est donc le titre de l’album et ma préférée parmi les 12 qui y figurent. C’est une chanson qui casse mon image de petite fille modèle. Quand on écoute cette chanson, on se dit : « Ah ouais, quand même ! Mais que s’est-il passé depuis la Nouvelle Star ? » (rires). J’avais envie d’une chanson électrochoc et voilà !"

 

 

Que pensez-vous de l'album ?

Commenter cet article

Tizel 17/05/2014 18:35

Dès que je l'ai entendue à la Nouvelle Star, je suis tombé sous le charme de la voix de cette jeune fille. Elle a un truc en plus, et une fraicheur, qui m'est très agréable.

Je trouve que les critiques ont été dures à l'encontre de son premier album, qui n'était pas si mal fait que ça, et qui m'a fait découvrir quelques artistes que je ne connaissait pas.

Son second album - son premier album original - est aussi très bon. La musique est très plaisante, dynamique. La voix toujours enchanteresse, même si elle n'est pas forcément bien mise en valeur
sur tous les titres. Les paroles auraient quand même parfois mérité d'être un peu plus travaillées.

Je ne comprend pas le choix du titre "Enfant d'Ailleurs" comme premier single. Il a le double désavantage de n'être pas trop bien écrit, et de ne pas mettre en valeur la voie de Sophie-Tith. Ce
choix doit pas mal peser sur les ventes, plutôt décevantes, de l'album à ce jour. En espérant que ça va finir par décoller, car cette artiste le mérite.

electric girl 28/05/2014 22:46



Des fois, ce sont les majors qui choisissent mal les 1ers singles et des fois ce sont les artistes. Je pense que ça impacte les ventes au départ mais comme les autres extraits correspondaient
plus à son style musical ça a dû augmenter les ventes.