Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Charlie Winston : Curio City #RevueCD

21 Février 2015, 21:10pm

Publié par electric girl


Il y a quelques semaines est sorti Curio City, le 3ème album du chanteur Anglais Charlie Winston.

 

J’aime beaucoup ce que fait Charlie Winston depuis la sortie de son 1er album, donc vous pouvez vous imaginez avec quelle impatience j’attendais le nouvel album.

 

Si vous attendiez à écouter un dandy pop/folk, je peux vous dire de retourner écouter ses anciens albums car l’artiste a effectué une véritable mue avec Curio City.

Le globetrotteur s’est posé deux ans à Londres pour se plonger dans l’écriture dans son home studio, jouant tous les instruments (sauf la batterie) lui-même. Un temps qui lui a permis une certaine introspection et de s’éloigner du personnage public de dandy cool qu’il était devenu. Il a pris en maturité et cela s’entend dans sa musique qui n’en est que davantage personnelle. Cet album ressemble à l’homme qu’il est devenu, un homme citadin et résolument moderne.

« Je voulais mettre plus de moi dans mes chansons, m’éloigner du personnage de Charlie Winston. Dans mes deux premiers disques, il y a toujours ce personnage qui domine, de manière assez théâtrale, ma musique. Le nouvel album a pris du temps car il fallait me découvrir moi-même, même si cela pouvait me prendre des années. Les premiers mois je n’ai quasiment pas composé. Je me suis posé beaucoup de questions sur moi en tant qu’artiste, sur ce que je voulais représenter, là où je voulais aller… être le plus honnête possible. J’ai appris à canaliser mon énergie pour explorer une autre facette de moi-même. L’idée était d’aller ailleurs sans rien renier et le challenge de laisser parler la musique. »

 

Durant ses deux années, il s’est nourri de musiques diverses et très actuelles Alt-J, Lorde, Chet Faker, Thom Yorke, beaucoup d’électro (Daft Punk, Aphex Twin, Autechre, Nils Frahm, Jon Hopkins, etc) et surtout de la B.O. du film Drive (urbanisme, paysages, etc).

On entend bien ses influences contemporaines dans l’album, mélangeant acoustique et électronique.

« Avec la nano technologie d’aujourd’hui, c’est comme un nouveau commencement, une nouvelle ère fascinante qu’on découvre un peu comme les grands explorateurs pouvaient découvrir un continent à une autre époque. »

 

Je vous avouerez qu’au début, j’ai eu un peu peur de ce que pouvait donner ce changement –il faut dire que j’aimais beaucoup le Charlie dandy. Mais j’ai été encore plus conquise par ces nouvelles facettes du musicien. Il a réellement su redéfinir son son afin qu’il lui corresponde totalement. On sent toujours ce sens de l’excellence dans son travail, tout à l’air d’être parfaitement travaillé, mais c’est fait d’une telle manière qu’on ne ressent pas le travail derrière  et ce n’est en rien mécanique.

 

Il y a tout d’abord l’énergique et entêtant single Lately (accompagné de deux remixes, un par Tobtok et un par The Avener), mais aussi les deux versions d’A Light (une de jour très électro 80’s et une de nuit beaucoup plus sombre et downbeat) nous montrant ainsi la modulabilité d’une même musique. Ce que j’aime bien sur cet album, c’est que l’on trouve toutes les facettes de l’artiste : des titres puissants et énergiques (Wilderness, Lately, Another Trigger, Just Sayin’), que des titres plus sombres ou plus doux mais tout aussi entêtants (Truth, Say something, Too Long, Stories), et même un côté japonisant dans l’intro de Fear&Love.

 

En conclusion, un album que je vous conseille totalement, mais il faut oublier vos aprioris sur Charlie Winston avant de l’écouter car ce n’est plus le dandy à chapeau qu’on y retrouve mais bien l’homme ancré dans son temps qu’il est devenu.

 

Tracklist : (titres préférés en gras, et oui, il y en a beaucoup)

1-Wilderness

2-Truth

3-Say Something

4-Fear & Love

5-Too Long

6-A Light (Night)

7-Another Trigger

8-Lately

9-Just Sayin’

10-A Light (Day)

11-Evening Comes

12-Stories

Bonus tracks :

13-Too Long (radio edit)

14-Lately (Tobtok remix)

15-Lately (The Avener remix)

 

 

Il sera en concert le 19 mars à Rouen, le 20 à Bordeaux, le 21 à Nantes, le 23 à Lille, le 24 à Reims, le 25 à Strasbourg, le 31 à Paris, le 1er avril à Paris, le 3 à Lyon et le 4 à Nimes.

Commenter cet article