Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Aṣa : Bed Of Stone #RevueCD #CoupDeCoeur

28 Septembre 2014, 20:26pm

Publié par electric girl

 

 

Il y a quelques jours sortait Bed of Stone, le nouvel album de la talentueuse chanteuse / compositrice / musicienne Aa (prononcez Asha). Donc je vous retrouve pour la revue CD.

 

 


C’est un de mes albums préférés d’Aa, celui qui selon moi met le mieux sa voix à la fois, touchante, douce et puissante en valeur, même si c’est moins groovy que Be My Man.

 


Dead Again était vraiment la bonne chanson pour le 1er single et pour ouvrir cet album car elle reflète bien l’album : mélangeant douceur au départ mais avec une vraie rage dans les paroles et la voix, avec des refrains plus punchy et des sonorités plus pop ensuite.


Eyo est une chanson plus douce mais très entrainante et qui reste facilement en tête.


Certaines chansons sont en Yoruba, notamment Satan Be Gone (hormis le refrain), un bel hommage à ses origines nigérianes que l’on retrouve aussi dans les sonorités de la chanson avec quand même des touches plus pop/groovy.


Puis l’on repasse dans un registre plus mélancolique et des rythmes plus doux dans une atmosphère feutrée avec Bed Of Stone dont le refrain est un vrai coup de cœur.

On retrouve ensuite le côté groovy/soul de la voix d’Aa dans les couplets de Moving On, joliment soulignés par des instrus minimalistes. Et le message de la chanson est infiniment positif : il faut continuer à avancer malgré les épreuves douloureuses que l’on a dû affronter dans le passé puisque l’on ne peut pas changer ce dernier.


Pour Grateful, je ne peux pas trop vous parler des paroles étant donné qu’une bonne partie de la chanson est en Yoruba, mais je peux quand même vous parler du groove incroyable de cette chanson. Sans fioriture, Aa nous emmène vraiment dans son univers coloré et nous donne envie de chanter à tue-tête « ko tsé gba ti nkan ba sé o ko to mo pé baba bé loké », même si on ne sait pas forcement ce que ça veut dire. C’est ça le pouvoir de la musique : un moyen de communiquer sans même avoir besoin de comprendre la langue dans laquelle les paroles sont écrites.


Society est une chanson sur la société justement et les différences entre la vision qu’en à la chanteuse comparé à celle de la personne à qui elle s’adresse (menteur, etc), le tout sur un rythme très entrainant.


La transition avec How did love find me, une très belle chanson d’amour, se fait de manière très naturelle (alors que les thèmes abordés dans les deux chansons sont vraiment opposés). La chanson est plutôt douce mais la fin donne vraiment des frissons. Je vous invite vivement à lire les paroles qui sont très touchantes (on ressent d’ailleurs bien cette émotion dans la voix d’Aa) : elle y dit qu’elle a toujours donné beaucoup d’amour sans jamais penser qu’elle méritait qu’on lui en donne en retour, qu’elle s’était résignée, s’était dit que ça ne devait pas être pour elle, qu’elle ne voyait pas que l’amour était très important dans la vie mais que malgré avoir fermé tout accès à son cœur à double tour, l’amour à quand même finit par la trouver quand elle s’y attendait le moins. Ce que j’apprécie énormément chez Aa, c’est que l’on sent dans sa voix qu’elle vit vraiment ses chansons, ce ne sont pas juste des paroles qu’elle chante en l’air. Une très belle chanson d’amour donc qui s’écoute en boucle et en boucle.


Dans Ife, cette fois c’est le refrain qui est en Yoruba. La chanson reste douce, on est comme sur un petit nuage de douceur (douceur venant de la voix d’Aa, bien entendu).


J’adore le refrain de Situation qui vaut vraiment le “coup d’oreille”. Les couplets sont aussi tops. Niveau sonorités : Aa mélange allégrement pop, chœur soul et folk.


New Year se détache pas mal du reste de l’album parce qu’elle ressemble plus à ce qu’elle a déjà fait par le passé : très groovy, avec des petits accents soul, donnant envie de se déhancher en chantant « Alleluiak, it’s a new year… ». Une de mes chansons préférées de l’album.


Et l’album se finit par le très bon The One That Never Comes. Les paroles sont très touchantes et la chanson « met vraiment les poils ».

 


J’aime toutes les chansons mais si je devais en choisir 5 sur cet album ce serait : Dead Again, New Year, how did love find me, satan be gone et Bed of stone.

 

 


Côté « packaging », j’aime beaucoup la pochette qui reflète bien l’album : Aa en noir et blanc pour montrer le côté mélancolique de l’album mais le dos (l’équivalent de la 4ème de couverture sur un livre) est rouge néon. Et on retrouve cela dans le livret : les paroles sont sur des pages colorées (pas flash comme le rouge de la pochette) mais la plupart des photos sont en noir et blanc. Un bon moyen d’annoncer  la couleur dès le départ : un album plus doux et sombre certes mais aux rythmes pop colorés.

 



Conclusion : Du très très très bon Aa ! Un de mes albums préférés de l’année pour le moment (peut-être juste derrière Bernhoft et La Roux vu que j’attendais l’album du Norvégien et de l’Anglaise depuis pas mal de temps). Il n’y a pas une chanson qui ne me plait pas ou qui me semble de trop sur l’album. La voix d’Aa y est vraiment magnifiée. On arrive à déceler toute sapuissance groovy mais dans un registre souvent plus doux et mélancolique que certaines de ces anciennes chansons. Mélancolique certes, mais en aucun cas déprimant : elle a une sorte de luminosité dans la voix qui  -même lorsque la chanson est triste. Et ses textes sont toujours aussi bien écrits et touchants.


Si vous aimez Aa, vous ne serez en rien déçu !

 

Tracklisting :

1-Dead Again

2-Eyo

3-Satan Be Gone

4-Bed Of Stone

5-Moving On

6-Grateful

7-Society

8-How Did Love Find Me

9-Ife

10-Situation

11-New Year

12-The One That Never Comes

 

Album en écoute ici

 

Elle sera en concert le 7 octobre à Paris (La Cigale), le 28 février à Nîmes, le 6 mars à Annemasse, le 7 mars à Besançon, le 1à mars à Nancy, le 11 mars à Strasbourg, le 18 mars à notre Dame d’Oe, le 19 mars à Nantes, le 21 mars à Queven, le 24 mars à lille, le 25 mars à Rouen, le 27 mars à Lyon, le 1er avril à Marseille, le 2 avril à Ramonville et le 3 avril à Bordeaux.

Si de nouvelles dates paraissent, je les mettrai surement dans la partie « concerts à venir » à droite du blog sur la page d’accueil.

 

Que pensez-vous de cet album ?

 

Commenter cet article