Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Selah Sue + Cats On Trees + Moodoïd – 16/10/14 - Nancy Jazz Pulsations 2014

29 Octobre 2014, 23:41pm

Publié par electric girl

Jeudi 16 octobre, je suis allée voir Selah Sue, Cats On Tress et Moodoïd au chapiteau du Nancy Jazz Pulsations Festival (en plein cœur de la pépinière) – salle complète à ce que j’ai pu comprendre, donc plus de 3000 personnes. Il faut dire que c’était une des soirées les plus attendues du festival avec trois univers très particuliers et trois grands talents.

 

Juste avant leur concert, j’avais pu interviewer Pablo, chanteur et leader de Moodoïd (interview à lire ici).

Je l’ai redécouvert sur scène, pailleté et accompagné de ses 4 acolytes –tout aussi pailletées. Ils nous ont rapidement embarqués dans leur univers glam et psyché.

J’ai bien aimé leur manière de briser les conventions et codes musicaux pour faire uniquement ce qu’ils aiment, ce qu’ils ont envie de faire, peu importe le nom et l’étiquette que les genres portes : musique du monde, psyché, pop aux sonorités 70’s, etc. C’est un groupe un peu inclassable sur leur album et je trouve que cela se ressent d’autant plus sur scène. Pablo semble adorer le contact avec le public, qui lui rend bien (j’avais un peu peur que le public ne soit pas trop réceptif s’il attendait uniquement Selah Sue mais pas du tout).  Il faut dire que le groupe a tellement d’énergie qu’il serait dur de ne pas se sentir attiré par leur joyeuse folie.

J’aimais déjà beaucoup l’album mais leur live est une vraie expérience électrique et éclectique que je vous conseille vivement !

 

Puis ce fut au tour de Cats On Trees de nous faire rentrer dans leur univers. Les cordes ont commencé dans la pénombre avant que Yohan ne se place derrière la batterie (tellement grande que je l’apercevais difficilement). Puis Nina arriva dans un halo de lumière rouge et s’installa au piano sous les applaudissements du public surchauffé (merci à Moodoïd). Nina, avec sa voix douce et envoutante, nous a directement transportés.

Ils ont enchaîné les titres en alternant les chansons pop colorées très mélodiques et celles plus douces (à un moment Yohan a d’ailleurs blagué sur le fait qu’on trouvait souvent leurs chansons trop tristes).

Ils ont vraiment réussi à créer une atmosphère chaleureuse, qui leur a permis de se faire leur petite chorale perso (le public) pour chantonner un de leurs nouveaux morceaux.

On a eu droit à leurs grands tubes (que tout le monde chantait en chœur) : Sirens Call, Witchita en version remasterisée, etc. Et on pu entendre leur fameuse reprise de Love You Like A Love Song (Selena peut aller se rhabiller) et à un titre en français assez mélancolique. Un très bon groupe pop français comme j’aimerais en voir plus souvent : très simples, une vraie envie de communion avec le public et de partage (et puis du bon son aussi, atout non négligeable).

 

Après les changements de plateau et un léger retard (dû à un léger accident du guitariste), Selah Sue est arrivée devant un public plus que conquis et impatient.

J’avais déjà pu voir la jolie Belge à Rock En Seine mais de loin et pas entièrement (conférence de fin de festival oblige). J’ai été très contente de pouvoir la redécouvrir dans ce cadre plus intimiste.

Elle a alterné chansons très punchy avec une forte présence de la batterie et chansons plus douce (même parfois guitare/voix). J’ai pu découvrir pas mal de ses nouveaux morceaux (nouvel album Reasons prévu pour mars 2015), dont Alone et Daddy -une sorte de réponse à Mommy. Le nouvel album promet du lourd !

Toujours aussi cool et bougeant de tous les côtés malgré ses hauts talons, Selah et sa fameuse crinière blonde ont vraiment dominé la scène. Son énergie positive est une vraie bouffée d’oxygène. Et puis comment parler de Selah sans parler de sa puissance vocale et de son débit de parole impressionnant.

Setlist: Solo, Mommy, Blackpart/Lauryn, This World, Fyah, Time, Daddy, Stand Back, Peace Of Mind, Reason, I Won’t Go For More, Raggamuffin, Alone, Crazy Sufferin.

Une artiste que j’avais adoré à RES et que j’ai encore plus aimé là.

 

Edit : Un Ep, Alone, paraîtra le 1er décembre. Tracklist : Alone, Togetehre (ft; Childish Gambino), Time, Won't Go For More. L'Ep est dispo en précommande digitale ici et en précommande vinyle ici.

 

 


 

Moodoïd sera en concert le 7 novembre à Poitiers, le 8 à Joue les Tours, le 12 au Casino de Paris (en 1ère partie de Damon Albarn et Ibey), le 15 à Sannois (en 1ère partie de Mina Tindle), le 21 à Belfort, le 27 à Rennes, le 29 à Yverdon Les Bains (Suisse), le 5 décembre à Ramonville, le 6 décembre à Cognac, le 10 décembre à Fontenay Sous Bois, le 12 décembre à Metz.

 

 

Cats On Trees sera en concert le 5 novembre à Angers, le 6 à Paris (complet), le 7 à Paris, le 8 à Calais, le 20 à Marseille, le 21 à Perpignan, le 22 à Saint Remy De Provence, le 26 à Amiens, le 27 à Blois, le 28 à Eaubonne, le 29 à Queven, le 2 décembre à Strasbourg, le 28 février à Abbeville, le 17 mars à Selestat, le 18 mars à Vichy, le 1er avril à Ramonville et le 11 avril à Brest.

 

 

Selah Sue sera en concert le 7 novembre à Bruxelles, le 17 à Lyon, le 19 à Nantes, le 20 à Cenon, le 21 à Ramonville, le 3 décembre à Lille et 30 mars à Paris. 

 

 

A lire aussi :

Autres lives reports dans le cadre du NJP :

Bettye Lavette + Electro Deluxe + Lee Fields le 17 octobre #NJP2014

Gush + Blondstone - Le Hublot 15/10/15 #NJP2014

Nikki Yanofsky et les Waterbabies à la Salle Poirel le 14/10/14 #NJP2014

Emilie Simon et Peter Peter – Nancy Jazz Pulsations #NJP2014

Brigitte, François & The Atlas Mountain et Julien Bouchard le 10/10/14 à L’Autre Canal #NJP2014

Richard Galliano à l'Opéra de Nancy #njp2014

 

Autres interviews dans le cadre du NJP :

Interview de François de François & The Atlas Mountain #NJP2014

Interview de Julien Bouchard #NJP2014

Interview Pablo, leader et chanteur de Moodoïd

Commenter cet article