Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Rock En Seine 2014 – le bilan : top 10, ambiance, etc

6 Septembre 2014, 11:24am

Publié par electric girl

 

Aujourd'hui, on se retrouve pour un petit bilan de Rock En Seine 2014.

 

Une très bonne édition qui a affiché complet (40 000 personnes par jour). Il faut dire que la programmation été faite pour plaire au plus grand nombre : rock/metal avec The Prodigy et Airbourne, Pop avec entre autre Emilie Simon, La Roux et Blondie, Soul avec St.Paul & The Broken Bones, électro avec Flume, rock avec entre autre Arctic Monkeys et QOTSA, etc.


 

Le festival attire pas mal de monde grâce aux grands noms / valeurs sûres de la musique, qui étaient souvent en fin de tournée. Mais il y avait aussi pas mal de jeunes talents, notamment sur la scène Ile de France (Camp Claude, Velvet Veins, Alice Lewis, Forever Pavot). Et des artistes étrangers connus dans leur pays mais encore peu connus dans l’hexagone (St. Paul & The Broken Bones, To Kill A King, Gary Clark Jr., etc). Mais je regrette un peu qu'il n'y ait pas eu de tremplin jeunes talents.

 Je tiens aussi à souligner que la programmation horaire était généralement bien faite : la plupart du temps les concert qui avaient lieu au même moment correspondaient à des public différents (si ce n’est d’avoir fait enchaîné Lana et La Roux, pas très bonne idée).


 

Je n’ai pas pu voir tous les concerts (notamment Mac Demarco, Lucius, Cut/copy, Pegase) mais j’en ai vu quand même pas mal afin de pouvoir vous parler d’un maximum d’artistes. Comme j’en ai vu une 10ène par jour, je me suis dit qu’un top 10 serait une bonne idée :

1- La Roux : elle se fait rare sur scène mais si vous avez l’occasion d’aller la voir, courrez-y !

2- St. Paul & The Broken Bones : une de mes meilleures “découvertes” du festival

3- Emilie Simon : un live unique (fait dans le cadre du festival)

4- The Hives : ils ont assurés, comme d’habitude

5-Cage The Elephant : ils assurent le show presque autant que The Hives

6-Gary Clark Jr. : très bonne redécouverte en live

7- Selah Sue : un bon live, comme d’habitude

8-To Kill A King : un groupe made in the UK qui vaut le détours

9- Velvet Veins : très bonne découverte rock française

10- Camp Claude : encore mieux en live

 


Niveau ambiance, le theme de cette année était l’espace donc on a eu le droit aux soucoupes volantes, à une zone 51, etc.

Ce que j’ai beaucoup aimé c’est qu’à Rock En Seine on a l’impression d’être dans un petit village convivial avec de la bonne musique, des activités sympas (le village du disque avec pleins de labels, l’exposition Rock’Art, etc). L’ambiance est assez familiale et bon enfant. Les concerts commençant et finissant tôt, pas mal de personnes viennent en famille, des fois de très loin (j’ai entendu parler Polonais, Russe, Anglais, Allemand, Italien, Espagnol, Américain, etc). Les plus petits peuvent profiter des activités du mini rock en seine. Après, comme dans tous les festivals il y a quelques fauteurs de trouble. Mais je me sentais assez en sécurité car les vigiles sont présents –sans être oppressants- et calment les débordements efficacement.

 

 

J’ai entendu pas quelques personnes dire que le festival avait changé depuis le début et était devenu plus commercial (pas mal de marques présentes sur le festival). C’est peut-être vrai, c’est mon 1er Rock En Seine donc je ne peux pas comparer. Mais le directeur de Rock En Seine a souligné que le festival s’autofinance à 90% et les tickets représentent 90% de leur chiffre d’affaire. Sachant que la région Ile De France et Kronenbourg financent aussi une partie du festival (la scène pression du live et IDF), la place des marques dans leur chiffre d’affaire doit surement être minime. Et puis, si ça permet au festival de perdurer, ça ne me gêne pas plus que ça (les cachets des artistes ne cessent d’augmenter, de même pour les locations de salles).

 


Et puis, RES en alliance avec les eurockéennes et les vieilles charrues veulent toujours améliorer l’accessibilité des concert : des prix réduits, un meilleur accueil des handicapés, une gestion de l’énergie plus écologique. Ils veulent rendre les festivals accessibles à tous en mutualisant leurs compétences pour aller plus vite.



Très bon festival, il a vraiment tenu sa réputation cette année !


L’année prochaine il aura lieu du 28 au 30 août. Je vous tiendrai au courant de la programmation au fur et à mesure des révélations.

 

Un grand merci à toutes les personnes travaillant à Rock En Seine et à toute l’agence Ephélide !

Commenter cet article