Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Quand Lana Del Rey se met au court métrage : Critique et analyse

7 Décembre 2013, 03:39am

Publié par electric girl

 

Lana Del Rey revient avec un nouvel EP, Tropico, desormais dispo.

 

Si vous lisez ce blog depuis quelques temps, vous savez surement que Lana et moi c'est pas forcement toujours ça ;p J'aime bien certaines de ses chansons mais pas forcement son attitude (elle surjoue trop à mon goût) et sa bouche de canard. Et puis même musicalement parlant certaines de ses chansons m'ont rendue accro (born to die, young&beautiful, etc) alors que d'autres m'ont laissée totalement de marbre.

 

Pour aller avec l'EP, Lana -dans sa folie des grandeur- a voulu faire un court métrage (27min quand même). Le style est toujours le même : rétro très coloré. Visuelement c'est bien réalisé, etc. Mais qu'en est-il du fond ?

 

Petite analyse du court métrage (faite en temps réel pendant la visualisation du CM) :

Au début on arrive dans le paradis version LDR acceuillant toutes les anciennes personnalités mortes (Elvis, Marylin, etc) mais aussi Jesus. On dirait qu'ils sont un peu chacun dans leur propre monde d'ailleurs (monologues). Et Lana observe tout ça avec un homme à ses côtés. Je trouve qu'il y a quand même un côté convention de sosies bidons mais bon...

Puis Lana se voit carrément en Eve (avec son Adam...et une licorne, tout est normal). Si vous voulez voir Lana en sous-vêtements végétals, vous avez de quoi faire. Et à certains moment on la voit en bleu façon Marie (entre ça et le faux Jésus, je pense que les américains très puritains vont l'aimer encore plus...). Je ne sais pas si Lana avait pris des choses au moment de l'écriture (puisque visiblement c'est elle qui a écrit ça), mais on dirait bien que oui^^ Après, qui dit Adam et Eve dit pomme, donc on voit Lana rejouer la scène du serpent et de la pomme...toutes ces années de luttes féministes pour qu'on nous ressorte ce truc (et oui, tu ne le savais peut-être pas mais ce sont les femmes qui sont la causes de tous les péchés du monde car Eve a tenté Adam, la salope : conclusion : femme=mauvais/tentatrice/pècheresse : dans la mythologie greque l'équivalent serait la boîte de Pandore), en plus avec son côté un poil "pouf" Lana enfonce le clou (Eve la séductrice manipulatrice). Surtout qu'on peut voir qu'en étant déchue elle devient une strip-teaseuse. Et Adam la suit façon Roméo et Juliette. Donc, à cause de Eve/Lana, il devient vendeur de superette. On voit bien le côté : la femme a causé le mal et la dépravation sur Terre (alcool, luxure, drogue, mafia, etc)...merci Lana mais tu sais qu'on est au XXIème siècle et que tu es peut-être un peu "dévergondée" (pour ne pas dire ça plus crument), mais qu'on n'est pas toute comme toi (la majorité du moins).

Ensuite, les hommes sont des monstres (ressemblant beaucoup aux peintures faites pour el dia de los muertos au Mexique). On voit Adam qui n'aime pas sa vie et devient accro aux guns et très très mafieux. Le royaume d'Eden n'est plus, même à LA.

Enfin, ils partent en amoureux faire un tour en voiture dans un paysage désertique. Lana prend alors des poses super naturelles avec un balancé de cheveux à la L'oréal par seconde (on est naturelle ou on ne l'est pas). Puis, on a le droit à l'image de l'eau purificatrice, etc. Leurs habits noirs et courts deviennent longs et blancs (mais ne vous inquiètez pas Lana garde quand même ses faux ongles et ses faux cils, ouf, le monde est sauf!). Ils dansent comme dans le jardin d'Eden et finissent par monter vers le ciel (et donc le paradis).

 

 

Le meilleur dans ce court métrage est encore la musique...peut-être que c'était voulu.


Voir Lana montrer que le monde actuel est devenu pervers et que c'est mal ça me fait bien rire. Parce que pour faire des leçons de morale, il faut être un minimum crédible. C'est comme si P.Sébastien venait donner des conseils musicaux à Mick Jagger.


Après, elle n'a pas tort : hyper-sexualisation du monde, pouvoir de l'argent, mafia, corruption, etc. Mais bon, la manière dont le court métrage s'enchaine impliquerait que Eve serait la cause de tout ça et comme on n'est plus au Moyen age j'ai envie de dire...


Le seul truc que j'ai à dire : j'ai perdu 27min de ma vie pour pas grand chose^^

Ce court métrage apporte peut-être quelque chose à sa musique (personnellement, ça fait que je ne l'aime que moyennement alors que j'aurai peut-être aimé les chansons sans lui).

 

Lana Del Rey a voulu se donner un côté mystique, mais c'est raté.

 

Trackllist:

1) Le Film tropico (vidéo)

2) Body Electric

3) Gods and monsters

4) Bel Air

 

le court métrage en question :

 

 

 

Commenter cet article