Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Molly Johnson : Because of Billie #RevueCD

8 Septembre 2014, 20:02pm

Publié par electric girl

 

La chanteuse de jazz canadienne Molly Johnson revient avec un nouvel album, Because of Billie, sorti aujourd'hui.


Celle qui est aujourd’hui considérée comme une des plus belles voix canadienne (et oui, il n’y est pas que Céline Dion au Canada) ne va en rien décevoir son public avec cette nouvelle sortie !


Au fil des années, elle est devenue une véritable icône du jazz dans le monde entier, notamment grâce à ses interprétations des standards du jazz et du blues.

Pour la petite histoire, elle n’a pas fait que du jazz (elle a été dans des groupes rock et pop).



(Petite) bio : Tout a commencé au  milieu des 60’s lorsque Molly et son frère Clark furent engagés pour jouer dans Porgy and Bess au Royal Alexander Theatre. Puis des comédies musicales à l’opéra de Gerschwin (South Pacific, Finian’s Rainbow).

Molly entra ensuite à la National Ballet School pour devenir chorégraphe. Ensuite, elle eut l’idée de composer des chansons. A 15 ans, elle devint chanteuse du groupe disco Chocolate Affair (qui se sépara un an plus tard). Quelques années plus tard, en 1979, elle forma le groupe funk-rock Alta Moda (rebaptisé par la suite Infidels). En parallèle, elle commença une carrière de chanteuse de jazz.

A la fin des 90’s, Molly étant devenue maman et ayant eu des différents avec certaines maisons de disques, elle a envisagé d’abandonner le milieu musical. Mais, par chance, le producteur et songwriter Steven Mackinnon lui demanda de lui écrire quelques chansons et, leur 1ère collaboration ayant été très fructueuse, il lui proposa peu de temps après d’enregistrer un album -qui rencontra un franc succès.

Mais c’est avec son 2nd album, Another Day, qu’elle perça réellement en France. Suivirent Messin’ Around (2006, 1er album à sortir chez Universal Canada, enregistré live en seulement 2 semaines), Lucky (2008), The Molly Johnson Songbook (2011). En 2009, elle remporta même le Juno Award du meilleur album jazz vocal pour Lucky.

Pour citer quelques noms, elle s’est produite auprès de Tom Jones, Tom Cochrane, Céline Dion, Blue Rodeo, Craig Ross, Lenny Kravitz, Jackie Richardson, Anne Murray, Stéphane Grappelli, Peter Appleyard et a joué pour Charles et Diana, Mandela et Quincy Jones.

Molly est aussi très engagée dans le domaine caritatif. Elle a notamment créé la Kumbaya Foundation et son festival en 1992 pour sensibiliser et lever des fonds au profit des personnes atteintes du VIH et du SIDA.


Et maintenant elle sort son nouvel album, Because Of Billie.

 


Pourquoi ce nom d’album ?

« Cela fait des années que les gens me disent « vous ressemblez tellement à Billie Holiday » et ma réponse est toujours la même « non, j’existe grâce à Billie ». Billie et sa génération, celle du mouvement des droits civiques, nous ont permis d’avancer. Cette génération s’est sacrifiée et est morte pour les droits qui sont aujourd’hui les miens. Je me sens tenue de lui rendre hommage. J’adore l’histoire, regarder le passé pour aller de l’avant. Dans le cadre de ce nouveau projet, je sens que j’ai les bons musiciens et la bonne équipe pour mener les choses à bien et construire la Billie Holiday Foundation. Une partie des bénéfices de l’album issus de ces enregistrements servira à aider les jeunes – car Billie elle-même n’a pas vraiment eu d’enfance. Ces quatorze morceaux enregistrés en quatre jours ont été produits par John Bailey et Mike Downes. J’y suis accompagnée de Mike, de Robi Botos et de Terry Clarke. Bien souvent, ces chansons ont été enregistrées en une seule prise. Certains de ces titres, comme « Fime & Mellow » ou « God Bless The Child », ont été écrits par Lady Day elle-même. Cet album est dédié à mes parentss, à leur génération et à celles qui l’ont précédée, pour nous avoir permis d’arriver là où nous nous trouvons aujourd’hui. »

 

J’ai beaucoup aimé la manière dont Molly Johnson a réussi à mélanger jazz rétro et des petites touches de modernité. Sa voix chaude et rayonnante est idéale en ces temps grisâtres.

Un album que je recommande vivement si vous aimez les jolies voix et les bon groove avec des pointes jazz.

 

Tracklisting :

1-Body And Soul

2-What A Little Moonlight Can Do

3-Fine And Mellow

4-Them There Eyes

5-You’ve Changed

6-God Bless The Child

7-How Deep Is The Ocean

8-Strange Fruit

9-Lady sings The Blues

10-Do Nothing ‘Till You Hear From Me

11-You Go To My Head

12-They Can’t Take That Away From Me

13-Now Or Never

14-Don’t Explain

 

 

Elle sera en concert le 17 septembre au New Morning à Paris.

Commenter cet article