Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Festival de Cannes : La sélection officielle

17 Avril 2014, 18:46pm

Publié par electric girl

http://media.melty.fr/media_aggregate-2168346-ajust_453-f1397724715/cannes-2014-cannes-2014-selection-officielle.jpg

 

La sélection officielle de l'édition 2014 du Festival de Cannes est enfin sortie.

Je suis un peu triste de ne plus pouvoir y assister cette année, c'était un des avantages d'habiter près de Cannes...surtout que j'aurais pu avoir des places pour le 1er film de Ryan Golsing !

 

Le film d'ouverture (qui fait un peu polémique à Monaco) : Grace de Monaco d'Olivier Dahan.

 

Les films en compétition :

Sils Maria d'Olivier Assayas

Saint Laurent de Bertrand Bonello

Winter Sleep de Nuri Bilge

Maps to the Stars de Cornenberg

Deux jours, une nuit de J-P. et Luc Dardenne

Mommy de Xavier Dolan

Captives d'Atom Egoyan

Adieu au Langage  de Godard

The Search de Michel Hazanavicius

The Homesman de Tommy Lee Jones

Futatsume No Mado (still the water) de Naomi Kawase

Mr. Turner de Mike Leigh

Jimmy's Hall de Ken Loach

Foxcatcher de Bennet Miller

Le Meraviglie d'Alice Rohrwacher

Timbuktu d'Abderrahmane Sissako

Relatos Salvajes (Wild Tales) de Damian Szifron

Leviathan d'Andrey Zvyagintsev

 

Et dans la partie Un Certain Regard :

Film d'ouverture : Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis

En compétition :

Jauja de Lisandro Alonso

La chambre bleue de Mathieu Amalric

Incompresa (l'incomprise) d'Asia Argento

Titli de Kanu Behl

Eleanor Rigby de Ned Benson

Bird People de Pascale Ferran

Lost River de Ryan Gosling

Amour Fou de Jessica Hausner

Charlie's Country de Rolf de Heer

Snow in paradise d'Andrew Hulme

Dohee-Ya (a girl at my door) de July Jung

Xenia de Panos Koutras

Run de Philippe Lacôte

Turist (force majeur) de Ruben Östlund

Hermisa Juventud (la belle jeunesse) de Jaime Rosales

Fatasia de Wang Chao

The Salt of the earth de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado

Loin de son absence de Keren Yedaya

Commenter cet article