Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Compte rendu du concert des Marshmallow au Point Ephémère

30 Avril 2013, 08:29am

Publié par electric girl

http://d3j5vwomefv46c.cloudfront.net/photos/large/756168330.jpg

 

Un post un peu spécial aujourd'hui car il ne sera pas de moi : Louise, une des gagnantes du concours que j'avais mis en place pour voir le groupe pop Marshmallow en concert le 18 avril au Point Ephémère, a accepté de se prêter au jeu de la blogueuse (et avec brio).

Elle a pris des photos à l'occasion du concert (photos à voir ici) et voici son avis sur ce concert :

 

 

"Paris, Jeudi 18 Avril, nous sommes déjà à l'heure d'été mais la température est encore fraîche pour faire griller des chamallows sur le Canal Saint-Martin, mais ça sent l'été dans les mélodies de Marshmallow qui ce produisait au Point Ephémère.

Les quatre de Clermont-Ferrant ont livré ce soir là un set bien ficelé, avec un son soigneusement léché. Des guitares acérées aux riffs en léger trémolos aux airs d'un Tarantino égaré, comme dans Au fond du desert.

Paris était au rendez-vous, ainsi que quelques clermontois montés pour l'occasion, que l'on aura repéré dans la foule. Fred, rapportant alors son ramage à son plumage, a comme à son habitude emprunté les chansons de sa voix caractéristique tout juste éraillée lorsqu'il le faut, soutenue par une harmonie vocale à trois voix.
Couronné d'un second degré toujours des plus incongru entre les morceaux, la complicité de Fabien se prête aux combines de Fred qui se désaltère  relax, d'une bière entre les morceaux. Le son est bon et ça tourne ! Section rythmique efficace qui ne laisse rien déborder et nous livre une pop bondissante, notamment avec La Réalité. Suivent les nouveautés, Hot Fidélité et En Tenue d'Eve. 

Ils ne partiront pas sans nous gâter d'une ou deux cerises sur le gateau.
D'abord avec leur home-made et revisité Glass Onion, puis à débagouler le nec plus ultra rock'n'roll I'm Down, période Little Richard ! Ca y est la dose est administrée, circulez il n'y a plus rien à voir. 

Un souffle estival après un dimanche à 23° sur la capital."

 

 

Merci beaucoup à Louise :)


Commenter cet article