Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

#LiveReport : Arielle Dombasle & The Hillbilly Moon Explosion à La Cigale 04/11/15

8 Novembre 2015, 13:38pm

Publié par electric girl

#LiveReport : Arielle Dombasle & The Hillbilly Moon Explosion à La Cigale 04/11/15

Si l'on m'avait dit qu'un jour je vous parlerais ici d'Arielle Dombasle, je ne vous aurais jamais cru. En effet, je ne suis pas vraiment fan de cette artiste ni la cible pour ses musiques.

Il y a peu elle a sorti un album avec un duo rockabilly reprenant des classiques de musique US des années 50. J'avais pu écouté l'album et je trouvais certains titres assez marrant (le côté un peu burlesque d'Arielle qui ressort) et les musiciens avaient l'air pas mal, mais sa voix ne passait toujours pas (bien trop aigüe pour moi et assez maniérée).

On m'a proposé d'aller la voir en concert à La Cigale dans le cadre de sa tournée #FrenchKiss et je me suis dit "pourquoi pas voir ce que ça donne, ça peut être marrant". Honnêtement, je ne payerais jamais 50€ pour la voir en live (à ce prix-là, je préfère largement voir Florence & The Machine).

La 1ère partie était assurée par un Nicolas Ker un petit peu éméché à première vue. Il est d'ailleurs revenu sur scène plus tard - encore plus sous l'emprise de l'alcool -pour chanter un titre avec Arielle, qui essayait tant bien que mal de le faire rester en place et tenir debout, ce qui était plutôt drôle.

Après une 20ène de minutes de changement de set, Olivier Baroni et Emanuela Hutter sont arrivés sur scène pour bien chauffer le public avec leur son rockabilly. Le set d'Arielle & The HBME a commencé par deux titres joués sans Arielle. Olivier manie sa contrebasse comme une guitare électrique -montant même dessus à la fin- et Emanuela et sa voix puissante un poil nasillarde dégage une vraie sensualité.

Arielle est arrivée avec sa petite jupe verte ayant un côté jeune première de film de western (qui a pris un petit coup de vieux). Elle a chanté pas mal des singles de l'album dès le départ et ça fonctionnait plutôt bien. Sa voix passait toujours moyennement de mon côté mais le public avait l'air ravi.

Je m'attendais de sa part, à défaut d'une super performance vocale, à une vraie présence scénique et une certaine folie mais j'ai été plutôt déçue car elle faisait plus poupée de cire un peu nunuche. Elle était parfois plutôt drôle, toujours aussi excentrique que d'habitude et semble bien s'entendre avec les musiciens mais on sent que musicalement ils sont légèrement frustrés. A un moment -après qu'Arielle soit partie faire une pause "thé/martini"- Olivier a d'ailleurs dit "on va jouer deux titres rock parce que c'est ce qu'on fait d'habitude et après on fera d'autres titres... moins rock... quand Arielle reviendra". On les sentait pas vraiment dans leur élément quand ils ont dû interprété des titres latinos, tout comme on sentait Arielle un peu en décalage quand elle chantait des titres rockabilly (sa voix n'étant pas adaptée). Après, c'est tout à fait compréhensible qu'elle fasse plaisir à ses fans en interprétant ces anciens titres.

En conclusion, pas de vrai changement sur ma position par rapport à la voix d'Arielle Dombasle. Mais j'ai bien aimé le groupe qui l'accompagnait (leur reprise de Call Me de Blondie était d'ailleurs top). Une bonne découverte de ce point de vue là.

Commenter cet article