Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)

10 Octobre 2015, 22:08pm

Publié par electric girl

Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)

Cette année, la nuit blanche portait essentiellement sur la Cop 21 et donc sur le changement climatique.

Pour résumer ce qu'est la nuit blanche pour les non-parisiens (comme moi il y a quelques jours^^), c'est une soirée dans l'année où de nombreuses œuvres ephémères et des lieux culturels sont accessibles gratuitement par tous.

Il y avait pas mal de parcours prévus, mais j'ai choisi de faire celui proche de l'hôtel de ville, du marais et du centre pompidou.

A 22h était prévu devant le centre pompidou un « feu d'artifice  son et lumière » mais on a été (comme tout le monde d'ailleurs) très déçues : ce n'était que de la fumée colorée qui partait du sol et vu qu'il y avait beaucoup de monde on ne voyait presque rien.

Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)
Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)

En se rendant à l'hôtel de ville on a vu un nuage de papiers dans une église désignant l'ensemble des traités européens concernant l'écologie qui ne sont pas respectés par les pays de l'UE (avec un jeu de lumières et sonores).

Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)
Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)

La place de l'Hôtel de Ville était noire de monde (et de vendeurs de brochettes, etc).

Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)

Il y avait des rectangles en glace colorés qui fondaient petit à petit (difficilement avec la fraîcheur parisienne) pour symboliser la fonte des glaces. Vu d'en bas il y a un petit côté mémorial de la shoa à Berlin.

Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)
Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)
Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)

Pour finir, nous nous sommes rendues dans le marais pour voir une animation organisée par des étudiants concernant le rapport à l'autre. A dire vrai, on y est surtout allée parce qu'il y avait des oculus et qu'on voulait les tester. Alors déjà 1h facile de queue pour rentrer dans l'école (avec des personnes qui doublaient sans gène...), puis encore de la queue dedans pour faire les animations à l'intérieur. Il fallait accepter la main tendue d'un inconnu pour passer une sorte de sas et arriver à l'animation avec les oculus. Le soucis : il y avait trop de monde pour tous passer (je pense même pas qu'à la fin de la soirée 1% des visiteurs soit passé) et l'animation n'était pas aussi intéressante que sur le papier.

Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)
Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)
Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)
Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)
Nuit Blanche à Paris : la culture accessible à tous sous le signe de la Cop21 (et de la décéption)

Dans l'ensemble plutôt déçue : beaucoup de monde, pas d'animation vraiment bien menées (ils vendent du rêve sur le papier pour pas grand chose au final). J'avais sélectionné pas mal de choses qui auraient été sympas à voir mais avec les queues à ralonge et la marche à 2 à l'heure vu le monde on ne peut pas faire grand chose. Mais pour les touristes ça peut faire « Paris by night ».

Commenter cet article