Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'electric girl

#LiveReport MaMA Festival - J2 : Hein Cooper, Inna Modja, etc

24 Octobre 2015, 08:19am

Publié par electric girl

Ce second jour de festival a commencé en beauté avec Hein Cooper au Petit Moulin. Je l'avais interviewé juste avant son concert (à paraître bientôt). L'Australien s'est montré tout en simplicité, proche du public et sympathique. Seul sur scène avec sa guitare, ses pédales et son ordi, il se métamorphose en homme orchestre avec un morceau faisant un peu penser à du Bernhoft. Ses capacités vocales impressionnantes et sa réelle sensibilité ont séduit toute l'audience (qui se tassait dans la petite salle). Sa reprise dépouillée et à fleur de peau de Creep de Radiohead et son final sur son single The Art Of Escape ont été de vrais coup de coeur. Il signait le soir même chez Naïve et j'espère qu'il réussira en France (et ailleurs) car il le mérite vraiment !

#LiveReport MaMA Festival - J2 : Hein Cooper, Inna Modja, etc

Un son plus rock ensuite avec Dad Rocks! aux trois baudets. La salle n'est peut-être pas faite pour ce type de groupes (petite salle où tout le monde est assis). Très sympathiques, ils rigolent avec le public, notamment sur les 14h de route qu'ils ont dû faire pour venir faire le concert ou des anecdotes d'amis qui leur ont donné des idées de chansons (un ami qui n'aime pas prendre l'avion, etc). Et leur musique est totalement mon style : mélodieux mais avec des envolées rock et un final sur des riffs enflammés. Un groupe qui prend plaisir à être sur scène et que l'on prend plaisir à voir.

#LiveReport MaMA Festival - J2 : Hein Cooper, Inna Modja, etc

Dès l'arrivée de In The Canopy au backstage by the mill j'étais un peu mitigée : le chanteur arrive dans la pénombre avec un crâne en plastique lumineux (qu'il n'éteindra qu'à la fin du set). Je me suis directement mise à espérer que ce ne sera pas un groupe trop dans la posture, mais ça n'a pas loupé. Les danses habitées du chanteurs semblaient trop fausses pour moi. Il est possible que ce soit une erreur de jugement et qu'il soit totalement honnête dans sa démarche, mais j'avais l'impression qu'il cherchait réellement à se donner un genre arty/indie/mystique (disant en éteignant le crâne à la fin "Amen") et posait beaucoup pour les photographes (notamment avec les bras en position d'envol pour faire écho à l'envolée vers la canopée). ça m'a un peu bloquée car je n'aime pas trop les artistes qui surjouent en live. Autant, qu'ils aient un personnage ne me dérange pas s'il est joué d'une manière telle que ça paraisse tout à fait naturel (à la Bowie par ex). Donc une présence scénique certaines et un plaisir à jouer en live mais une impression de sur-jeux. Côté musique, c'était plutôt sympa. Le chanteur a une jolie voix (sans avoir rien d'extraordinaire non plus). Ils alternaient envolées mélodiques et riffs rock avec beaucoup d'effets d'écho pour donner un effet planant à leurs titres. Ils ont mélangé des nouveaux et anciens titres. Au final, je ne serai pas totalement "montée dans leur canopée".

#LiveReport MaMA Festival - J2 : Hein Cooper, Inna Modja, etc

Ma bonne surprise de la soirée fut Inna Modja qui jouait dans la même salle. Je n'étais pas super fan de ses derniers titres en version studio et je regrettai un peu la période de Mr.H, mais en live j'ai été conquise. Son nouveau style musical mélangeant electro, musiques maliennes et rap marche très bien sur scène, d'autant plus que même si les thèmes qu'elle aborde sont généralement graves (water qui parle du manque d'accès à l'eau potable en Afrique, Boat People sur les décès de personnes voulant venir d'Afrique en Europe en bateau, etc), ses instru restent dynamiques et entrainantes. Je n'écouterais pas forcement ça en boucle en version studio mais en live ça marche totalement et le public était conquis. J'ai adoré Water, going home et diaraby (la reprise d'une chanson populaire malienne chantée de générations et générations qui a clôturé son set et qui signifie amour). Je salue aussi ses 3 musiciens très talentueux et la joie de vivre qu'elle nous envoie sur scène (avec ses petites danses etc). Setlist : Tono / outlaw / sambe / water / tombouctou / my people / boat people / going home / diaraby.

#LiveReport MaMA Festival - J2 : Hein Cooper, Inna Modja, etc

Et pour finir The Wanton Bishops ont continué à déchainer les foules au Bus Palladium. Peu de mise en scène -ça change de In The Canopy- mais ils envoient du lourd et sont très à l'aise sur scène. J'ai adoré la voix roque et profonde du chanteur mêlée aux instrus puissantes et les petits solos d'harmonica.

Commenter cet article